Avril - Mai placés sous le signe de la Chimio

Publié le par Kilou28

Bonjour à tous,


 100 9352 

Me voici de retour pour vous conter ma drôle d'aventure des mois d'avril et mai. En effet, durant ces 2 mois, j'ai eu mon intensification de chimio.


Au cours de la phase du mois d'avril, j'avais rendez-vous tous les 2 jours à l'hôpital de Chartres pour recevoir plusieurs produits de chimio. La première phase s'est terminée à l'hôpital pendant 4 jours à cause  d'une  aplasie fébrile liée au traitement, où bien sur j'ai eu le droit à une tripotée d'antibiotiques. Le seul hic est qu'il a fallu me donner un produit pour m'aider à remonter les globules blancs pour attaquer dans la foulée le deuxième phase.

 

Pour la seconde phase, cela était un peu  différent, j'arrivais le matin de très bonne heure à l'hôpital, on m'injectais ma chimio par Mr Kt + une piqûre dans la cuisse,  je rentrais à la maison et 12h après Emmanuelle, une infirmière venait à la maison m'injectée une seconde chimio dans la cuisse. Cela à duré durant 3 lundis et mardis. 

 

 

Avec tous ces produits chimiques dans mon petit corps, je me suis 100 9887retrouvé en forte aplasie. Ce qui 100 9884veut dire, personne à la maison, masques obligatoire, pas de bisous, peu de calins...

Le 26 mai,  jour des 7 ans de Mathéo, j'ai rendez-vous à l'hôpital trousseau pour un contrôle. Le docteur me  trouve pâle, il est inquiet de mes analyses qui sont très basses mais étonné de ma force physique et mentale car malgré cela je garde la pêche!! Il m'a quand même fait arrêter la fin de ma chimio pour que je remonte plus vite.

 

Etant donner ma paleur le Docteur Phan m'avait redonner RDV le vendredi pour une autre prise de sang et là effectivement, je suis fortement anémié, du coup j'ai dû recevoir une transfusion pour me redonner des couleurs.

Maintenant il faut attendre que je sorte d'aplasie. Cette attente sera longue, très longue, car je sortirais d'aplasie seulement le 7 juin.

 

La suite..... les 7 ans de mathéo, et une surprise...

 

Noah

Publié dans Noah

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Eh bien ! Quel preuve de courage. Je suis pas sûre qu'on serait capable dans supporter autant. Tu nous donne une belle leçon Noah.<br /> On pense très fort à toi ainsi qu'à Mathéo, maman et papa ! Vous tenez le bon bout.<br /> De gros bisous de la part de Karine, Fabrice et Evan<br /> <br /> <br />
Répondre